Se marier et faire des enfants est l’une des aventures les plus passionnantes de la vie humaine, d’où la plupart des gens se marient et fassent des enfants ! Pour autant tout n’est pas rose et, aujourd’hui, en Suisse, près de la moitié des mariages se terminent par un divorce ou une séparation.

Divorce ou séparation ?

Cependant, le divorce n’est pas toujours la solution choisie par les couples lorsqu’ils ne s’entendent plus. Avant de faire ce choix, les conjoints peuvent décider de se faire accompagner par un conseiller conjugal pour sauver leur union. Si cela ne fonctionne pas, deux routes juridiques sont possibles : le divorce ou la séparation. Autant le divorce signe la fin du mariage, autant la séparation permet de rester mariés. On peut choisir cette voie pour des motifs religieux, ou dans l’espoir qu’en prenant ainsi le recul suffisant, et dans de bonnes conditions, il sera possible de se retrouver.

Divorce classique ou simplifié ?

Si toutefois, le divorce s’impose, deux procédures sont possibles : classique (avec avocat) ou avec accord. Avec accord, il ne faut que trois mois, c’est économique et bien plus léger émotionnellement puisqu’il ne s’agit pas de s’accuser, mais de s’accorder ! Et si certains points restent litigieux, le couple peut se faire accompagner par un médiateur pour son divorce à Genève (plus ici).

Adresses d’avocat pour un divorce à Vaud, à Genève, ou ailleurs

Source : www.divorce.ch

Sans avocat et en ligne

Dernier point : comme le rappelle divorce.ch, qui le propose depuis 2007, tant la demande de séparation que la demande de divorce avec accord peuvent se faire en ligne et sans avocat : https://divorce.ch/ !