A l’Escarelle, les vins rosés sont… tous primés (ou presque)

Si les rosés de Provence ont une image quelque peu « ordinaire », ceux du château de l’Escarelle sortent du lot. Ne serait-ce que son rosé Escarelle Les Deux Anges est remarquable. D’ailleurs il a été primé médaille d’or au Concours général agricole 2017 ! Avec sa belle robe brillante pétale de rose, sentant discrètement la groseille et la fraise, il est à déguster frais en apéritif, et existe aussi en magnum ! Remarquable aussi est son rosé Mes Bastides (qui a reçu la médaille d’or du Concours Vinalies 2015) à la robe aux reflets fuchsias dont la bouche aussi ronde qu’élégante offre un nez rappelant l’aubépine. Et, de même, l’est son rosé Cuvée 1718 (médaille d’or du concours Féminalise 2014 de Beaune, et médaille d’argent 2014 du mondial du rosé – le Concours des grands vins de France à Mâcon). Porté par une belle robe pêche, mêlant des arômes d’aubépine et d’acacia, un vin digne d’une cuisine gastronomique ou de fins plats de poisson !

Château de l’Escarelle : du vin rosé de Provence des plus primés

Source : www.escarelle.fr

Un vrai petit terroir…

Il faut dire que le domaine de l’Escarelle (http://www.escarelle.fr/fr/) abrite, au cœur d’une grande forêt de pins et de chênes, une centaine d’hectares de vignoble ancien, cultivé avec soin sur des parcelles fort bien exposées.