À condition d’avoir passé le permis de conduire correspondant, en Suisse, les jeunes peuvent conduire un tracteur ne roulant pas à plus de 30 km/h dès leurs 14 ans ; et dès leurs 16 ans, un véhicule de travail roulant au plus vite à 45km/h, ainsi qu’une petite moto de 50cm3 maximum. En revanche, il leur faudra attendre d’avoir 25 ans pour pouvoir enfourcher une cylindrée de plus de 40 kW de puissance en toute légalité. Pour les voitures ne pouvant accueillir plus de 8 passagers, l’âge légal pour la conduite est de 18 ans (avec ou sans remorque), et il est de 21 ans pour les véhicules de plus de 8 places affectés au transport des personnes.

Augmenter la sécurité routière.

Par ailleurs et depuis quelques décennies, la Suisse fait beaucoup de prévention en matière de sécurité routière. C’est ainsi que, par exemple, elle a introduit une formation aux premiers secours obligatoire pour pouvoir se présenter à l’examen. Objectif ? Que les nouveaux conducteurs sachent comment réagir en cas d’accident pour sauver des vies. On peut aussi citer deux autres formations préventives, la sensibilisation et les cours 2eme phase Genève (obligatoires depuis 2005).

Se préparer aux examens à Genève

Le permis suisse est riche en formations préventives

Source : www.my-ds.ch/

À Genève, My Driving School (https://my-ds.ch/index.php/fr/) assure toutes les formations requises pour avoir le droit de conduire en Suisse en en facilitant l’accès au maximum ! Outre des tarifs intéressants, l’organisation est très souple. On peut prendre rendez-vous en ligne pour ses cours de conduite, venir s’entraîner à volonté à l’examen théorique dans ses différents locaux pendant les heures d’ouverture, etc.